Découvrir Hanoi et ses villages de métiers traditionnels

Existant depuis des siècles, certains des villages de métiers traditionnels de Hanoi ont été maintenus et développés jusqu'à présent. Pourtant, il y a aussi des villages d'artisanat qui ne restent que dans la mémoire, toute activité étant perdue.

 

Le village de soie à Ha Dong

 

Le village de la soie à Ha Dong, également connu sous le nom de soie Van Phuc (à environ 10 km du centre de Hanoi), est célèbre pour ses produits de tissage de la soie datant de centaines d'années. 

 

Village de soierie vietnam

 

C'est également l'un des villages de métier de Hanoi dont ses produits sont exportés assez tôt.

Dans les années 30 du XXe siècle, les produits de ce village ont été importés en France et vendus à des foires. En 1990, la soie Van Phuc a été exportée en Europe de l’Est et dans de nombreux pays du monde, devenant une source de devises pour le Vietnam.

 

 

De nos jours, en visitant les étals, à côté de la soie Ha Dong, il y a aussi des produits importés d'autres pays (en particulier des produits chinois), ce qui cause beaucoup de confusion pour les consommateurs et les voyageurs.

 

Cốm (jeune riz glant) du village Vong

 

Comme beaucoup d'autres spécialités à Hanoi, Cốm du village de Vong est très célèbre avec une longue histoire de son origine.

 

Com village Vong Hanoi Vietnam

 

Ce village de métier Cốm a existé il y a des milliers d'années. Selon la légende, lorsque le riz gluant commençait à se développe, il pleuvait beaucoup et évoque à la rupture de la digue. Le plus haut champ de riz s’est enfoncé également dans l'eau. Les habitants du village de Vong ont cherché et coupé des jeunes riz gluants pour les sécher et les manger au fur et à mesure afin de lutter contre la faim. Ce processus a ensuite été amélioré pour devenir grains de cốm comme aujourd'hui.

 

Village du riz gluant vert Hanoi Com

 

Grâce au développement technique, on peut acheter cốm du village de Vong à tout moment de l’année. Le prix pour un kilogramme de cốm varie entre 260,000 et 300,000 VND.

 

 

Village de poterie Bat Trang

 

Bat Trang est un ancien village situé sur la rive nord de la fleuve Rouge (maintenant au district de Gia Lam, Hanoi), spécialisé dans la production de produits en céramique. Selon certains documents, ce village de métier est apparu il y a 600 ans et s'est développé progressivement au fil des ans. De nos jours, les familles qui suivent le potier à Bat Trang ont passé 15 générations et elles continuent encore de fabriquer et d’exporter des produits en céramique dans le monde entier.

 

Village poterie Bat Trang

 

Dans le contexte de l'économie de marché, le potier à Bat Trang crée non seulement des emplois dans la commune, mais attire également les employés d'autres provinces telles que Hai Duong, Hung Yen ou Bac Ninh dans plus de 200 entreprises ici. Il fut un temps où la valeur des exportations de villages atteignait 20 millions USD. C’est également un des villages de métier les plus populaires à visiter lors de votre voyage à Hanoi.

 

village metier pres de hanoi

 

Quand vous arrivez à Bat Trang, après un cours de fabrication des pots, pensez à visiter une maison de mode français (nhà Tây, nhà = maison, Tây = français) datée plus de 120 ans se trouvant à ce village. Ce bâtiment est construit par les vietnamiens, autres que des briques fabriqués à Bat Trang, d'autres matières sont importés de France. D'autre site à visiter à Bat Trang: pagode Am. 

 

La fabrication du papier Dó Yen Thai

 

Au contraire du développement du village de poterie Bat Trang, le village du papier Dó Yen Thai a aujourd'hui complètement disparu et n’existe que dans l’esprit des habitants de la capitale. Le village de Yen Thai se trouve sur le bord du sud du lac de l'Ouest (Hồ Tây, Hanoi). Ce lieu est connu pour la fabrication de papier Dó

 

Village de papier, papeterie Hanoi

 

Ce produit est utilisé pour écrier, imprimer, peindre et surtout pour faire la peinture de Dong Ho. Dans le passé, le papier Dó a été exporté dans de nombreux pays du monde, mais ce métier avait presque disparu dans les années 80 du XXe siècle.

 

 

Le village de fondeur de bronze Ngu Xa

 

Comme le village de papier Dó Yen Thai, le village de fondeur de bronze Ngu Xa (à côté du lac Truc Bach – Hanoi) n'a aucune trace d'existence aujourd'hui. Auparavant, au cours de 17e et 18e siècles, Ngu Xa était un lieu célèbre pour la fonderie du bronze. Des statues et des objets de culte en bronze de ce village sont utilisés dans la cour impériale et dans les grandes pagodes du Vietnam.

 

 

Toutefois, à la fin du XXe siècle, en raison de l’impact du processus d’urbanisation, la fonderie du bronze a été réduite, certains nombres de nouveaux quartiers culinaires qui se sont développés.

Le plus impressionnant de Ngu Xa maintenant, ce sont des restaurants de phở situés près l’un de l’autre, toujours encombré de convives.

 

Restaurant de pho a Hanoi

 

Les vestiges du village de fondeur de bronze ne sont que le temple nommé Ngu Xa (Than Quang Tu ou Phuc Long Tu) qui rend le culte au Bouddha et à Nguyen Minh Khong, l'ancêtre fondateur du métier.

 

Le tofu Mo

 

Tofu est plat populaire et traditionnel dans le repas des Chinois et Vietnamiens, chaque localité a sa propre façon de fabrication du tofu. Cependant, le tofu fabriqué dans le village de Mai Dong (maintenant dans le district de Hoang Mai, à Hanoi) est considéré comme le plus délicieux. Le nom "tofu Mo" vient de la région de Ke Mo, y compris des villages de Hoang Mai, de Bach Mai, de Thanh Mai, de Mai Dong et de Mo Tao.

À noter que le tofu frit et les vermicelles (Bun dau mam tom) est un plat très populaire au Vietnam:

 

Vermicelle et tofu frit

 

Le processus de fabrication du tofu dans ce village a été transmis depuis de nombreuses générations et est très populaire pour les familles ici, en dépit des difficultés. Normalement, les gens doivent se lever très tôt (à partir de 3 heures du matin) pour commencer à travailler.

 

Village de fabrication des feuilles d’or Kieu Ky

 

Le village de Kieu Ky est situé maintenant au district Gia Lam (Hanoi) avec une histoire de plus de 400 ans, il reste le seul village de métier au Vietnam spécialisé dans la fabrication des feuilles d'or.

Actuellement, le village compte près de 50 familles spécialisées dans le commerce des feuilles d’or. Une dixième partie d'un taël d'or peut faire près de 1,000 feuilles d’or, une fois pliée, la surface de ces feuilles est supérieure à 1m2. Ces feuilles d’or sont principalement destinées aux statues du Bouddha, au trône, aux sentences parallèles et au tableau laqué.

 

 

Dans les deux guerres de résistance américaines et française, ce métier a été perdue, les ménages du village sont passés à la fabrication des produit cuir et similicuir. Après la réunification du pays, les œuvres culturelles sont restaurées, le village de Kieu Ky vient de se développer à nouveau.