Les pagodes les plus connues au Delta du Mékong

Le Delta du Mékong, au-delà d’une beauté de nature sauvage magnifique, se connait comme une région riche en culture et en religion. 

 

L'influence du Tonkin, l'Europe sur des pagodes au Sud-Vietnam

 

N’étant pas reconnu comme un centre philosophique bouddhiste, pourtant, les villes du Delta du Mékong contribuent au patrimoine national un grand nombre de sites et monuments religieux, notamment des belles pagodes. Au Delta du Mékong, on va trouver de différents types de pagodes appartenant à deux écoles bouddhistes du Nord et du Sud. 

 

Pagode Vinh Trang à Tien Giang, Delta du Mékong

 

La pagode Vinh Trang est située dans la rue Nguyen Trung Truc, commune de My Phong, la ville de My Tho, province de Tien Giang. Il s'agit d'un monument d'art architectural classé au troisième rang parmi les pagodes de tout type au Sud-Vietnam. La pagode possède le mélange de l'architecture de l'Europe et de l'Asie.

Devant la pagode, il y a deux portes de Tam Quan (paifang) construites en 1933 dans le style chinois ancien. Cette porte est soigneusement décorée en porcelaine avec des figures de dragon, licorne, torture, phoénix... pour symboliser une vie vivante et joyeuse. La pagode Vinh Trang possède la forme de caractères chinois 国 (pays), comprenant quatre monuments consécutifs: Tien Duong (le hall à l’avant), Chanh Dien (le palais),  maison des ancêtres,  nha Hau (la salle à l’arrière), qui sont construites en ciment et bois précieux, entourés des murs solides. La pagode fait environ 2 hectares de large.

 

 

Il y a une cour et une statue du Bouddha Shakyamuni en méditation sous l'arbre Bodhi devant la pagode. A droite, il y a un étang de lotus, une statue de Bodhisattva, les deux côtés ont de nombreuses anciennes tours des reliques bouddhistes, en arrière, il existe une salle de réunion et une salle de prière.

Dans le campus, il y a également de nombreux arbres d'ombrage et vergers. En arrivant à la province de Tien Giang, pensez à visiter la pagode Vinh Trang – la plus célèbre et plus ancienne pagode au delta du Mékong.

À lire aussi: Signification des plantes dans les pagodes

 

Pagode Delta Mekong

 

Thien Vien Truc Lam Phuong Nam, ville de Can Tho

 

Thien Vien Truc Lam Phuong Nam (Centre de zen du Sud) est située dans le district de Phong Dien, ville de Can Tho, Delta du Mékong. Ce monument a été inauguré le 17 mai 2014 sur le campus du site historique de Lo Vong Cung. Cette pagode est construite sur une superficie totale de 4 hectares, il s'agit de la plus grande pagode du delta du Mékong, construit dans le style bouddhiste de la dynastie des Ly et des Tran, dirigé par le vénérable Thich Binh Tam.

Tous les monuments d’ici sont couverts de toits de tuiles avec différentes nuances, créant une harmonie commune de la structure générale: le hall principal en tuiles à 8 toits au style de la dynastie des Tran, le palais des ancêtres en tuile à 4 toits au style de la dynastie des Ly, l’étage et la cloche en tuile à 12 toits...

 

Pagode Delta Mekong

 

Les murs en brique et le pilier en bois créent une apparence solennelle d’un endroit de culte spirituel. En particulier, on ne peut pas manquer la statue du Bouddha Shakyamuni en bronze dans le hall principal, pesant 3,5 tonnes. De plus, l'ensemble du système des statues de la pagode est en bois du cyprès chinois de marais (Glyptostrobus pensilis).

Au Nord du Vietnam, vous pouvez visiter: La pagode des Parfums, Ha Tay

 

Pagode Phat Lon (La pagode du Grand Bouddha à An Giang)

 

Se situe dans l'ensemble des sites culturels - naturels de la province An Giang, prèss de la forêt de mangrove Tra Su et le temple de la Dame (Mieu Ba Chua Xu), Phat Lon est une pagode historique célèbre, actuellement située sur la montagne Cam (montagne Interdite), dans la commune d’An Hao, district de Tinh Bien, province de Giang, Vietnam. La pagode Phat Lon a été construite en 1912, sur une grande surface près du sommet de la montagne (à une altitude de 526m). Cette pagode possède d’une statue du Bouddha mesurant 1,8m. Jusqu’à maintenant, cette statue était la plus grande de la région. Le nom Phat Lon (Le Grand Bouddha) a pour but de distinguer de la pagode Phat Nho (Le Petit Bouddha) ayant une plus petite statue à l'Est de la montagne.

 

 

M. Bảy Do (Cao Van Long) a construit cette pagode en 1912 et y restait comme un moine bouddhiste. Pourtant, il a ensuite été emprisonné par des français (à cette époque, la vie religieuse des bouddhistes était suspendue voire interdite au Sud-Vietnam), la pagode Phat Lon est abandonnée.  En 1914, l’ancien chef du village d'An Khanh, quand il montait dans la montagne, en regardant une pagode en ruine, a demandé l’aide de M. Co Mi Chan (Vice-président de l'Association nationale des recherches bouddhistes) afin de reconstruire cette pagode.

Les autoritaires n’ont pas délivré le permis de reconstruire la pagode, pourtant, on a réussi à protéger la statue de Bouddha. Jusqu’en 2007, le plan de reconstruction a été enfin réalisé. De nos jours, la pagode Phat Lon est un site de pélérinage très fréquentés au Sud du Vietnam.

À lire aussi: L’expérience lors de la visite de la forêt mangrove Tra Su, An Giang

 

Les anciennes pagodes khmères connues à Soc Trang

 

Depuis longtemps, les pagodes à Soc Trang sont devenues des sites incontournables pour les amoureux de la culture khmère et de la découverte religieuse. Les pagodes de Doi, Dat Set, Khleang, Chen Kieu sont les quatre pagodes les plus célèbres qu’on doit visiter une fois pendant son séjour au Delta du Mékong.

Comme vous savez dans mon dernier article, Soc Trang est le terrain des esprits spirituels avec plus de 200 grands et petites pagodes construites par 3 groupes ethniques Kinh – Khmer – Chinois (le groupe ethnique Khmer représente près de 29% de population de la province).

Les pagodes sont présents dans presque tous les districts et communs, créant ainsi un ensemble architectural magnifique, épic, sacré. Alors, Soc Trang, au fil du temps a créé une bonus particuliarité pour l’image de la région du delta du Mékong.

À lire: Le guide complet pour le voyage à Soc Trang

 

Pagode Doi (pagode de chauves-souris)

 

Adresse: rue Van  Ngoc Chinh, quartier 3, ville de Soc Trang

La pagode Doi (pagode des chauves-souris), également connue sous le nom de pagode Mahatup, avec de nombreux arbres des centenaires d’années est l’abri des milliers de chauves-souris. Cette pagode reste la première pagode pour les touristes à visiter lors du voyage à Soc Trang. À moins de 2 km du centre-ville, la pagode Doi est une belle pagode construite à l'architecture traditionnelle et présente des motifs décoratifs uniques du peuple khmer du Sud.

La pagode comprend 3 bâtisses principales: le hall principal, sala et l’ancienne maison de culte Thach Chia. Le campus de la pagode avec beaucoup d’arbres séculaires est l’abri des milliers de chauves-souris. La population locale l’appelle souvent sous le nom de pagode Doi. 

 

 

La pagode Doi est une grande et belle pagode qui présente l’architecture unique de Soc Trang. Cette ancienne pagode est construite au XVIe siècle, conservant de nombreux trésors précieux tels que la statue du Bouddha en pierre mesurant 1,5 m de nombreuses écritures écrites sur les feuilles du palmier de Palmyre et la vieille lampe au pétrole.

L’après-midi, les chauves-souris s’envolent pour chercher la nourriture et retournent à la pagode le lendemain matin. À la pagode Doi, les voyageurs vont s’étonner de la beauté naturelle de cette terre mystérieuse. En 1999, le ministère de la Culture et de l'Information (désormais appelé ministère de la Culture et de l'Information) a reconnu la pagode Doi en tant que relique culturelle et historique nationale.

En 2007, le hall principal de la pagode a été incendié par la chute des cierges. Le feu a détruit tout l'intérieur, y compris des dizaines de précieuses statues et documents bouddhistes. Jusqu'à présent, le hall principal a été restauré, mais de nombreux documents et statues anciennes ne sont plus disponibles.

À lire aussi: Les sites incontournables de la ville Soc Trang, loin du tourisme de masse

 

Pagode Khleang

 

Adresse: rue Ton Duc Thang, quartier 5,  ville de Soc Trang

Cette pagode est considérée comme l'une des plus anciennes pagodes de Soc Trang, existe depuis près de 500 ans. Le hall principal de la pagode a été construit en 1981. Le plafond et les murs sont peints de nombreux tableaux et motifs, exprimant l’harmonie entre le bouddhisme et la peinture. À l'intérieur du hall principal, il y a 16 grandes colonnes en bois noir couvertes d’or. Les touristes viennent ici pour profiter d'activités culturelles et artistiques à travers les festivals traditionnels tels que: le festival Chôl Chnăm Thmây, le festival Dolta, le festival Oc om boc,…

En outre, il y a aussi une salle d’exposition d'objets de l'ancien Khmer avec les écritures bouddhistes écrites sur des feuilles de palmier à sucre afin de préserver et promouvoir la culture du peuple Khmer. La pagode était couverte d'or, de loin, les visiteurs peuvent voir l'architecture solennelle avec des motifs sophistiqués, marqué l'identité bouddhiste des Khmers du Sud. Le toit de la pagode est décoré de sculptures d'oiseaux et d'animaux ainsi que d'images représentant la philosophie bouddhiste. On peut dire que tout le toit de la pagode est une œuvre architecturale unique montrant le concept et la philosophie du bouddhisme concernant la relation entre Bouddha – Homme – Paradis du peuple khmer.

En outre, il existe l’école Pali – Khmer où de nombreux moines sont