Dong Thap: une province historique du Delta du Mékong

La Plaine des Joncs, la province de Dong Thap, une des destinations du Delta du Mékong se trouve au bord du fleuve Tien. La superficie de cette province est à 3.300 km2, partage 50 km de frontière avec le Cambodge au nord-ouest et étant province voisine d’autres provinces Vinh Long, An Giang et de la ville Can Tho, le chef-lieu du Delta du Mékong.

 

blog-voyage-dong-thap-vietnam

Quelques traits historiques de la province Dong Thap

La date de naissance officielle de l’actuelle province de Dong Thap est reconnue le mois février 1976 par l’événement de fusion de deux provinces Sadec et Kien Phong. De nos jours, Sadec devient la ville chef-lieu de la province Dong Thap, où vous pouvez visiter le temple chinois Kien An et l’ancienne maisson de l’Amant Huynh Thuy Le.

Avant l’année 1976, Dong Thap était déjà une région bien développée, centrée sur les deux bords des canaux et des ruisseaux. Fin du XIXe siècle début du XXe siècle, les archéologistes français notamment Louis Malleret ont découvert beaucoup de reliques importants de la civilisation culturelle Oc Eo (1-630).

Dong Thap sous la région féodale

Sous l’époque féodale, les émigrants d’origine de 5 provinces Quảng (Quang Binh, Quang Tri, Quang Duc – les hauts plateaux du Centre actuels, Quang Nam, Quang Ngai) sont arrivés et ont construit leur nouvelle vie ici. Les seigneurs Nguyen ont au fur et à mesure établi la souveraineté sur ces terrains.

Les seigneurs Nguyen (1558-1777) ont divisé la région Gia Dinh en 9 grands fermes où étaient installés des entrepôts et imposé la taxe foncière aux citoyens, dont Ba Canh (Dong Thap) est une de ces neuf fermes. En 1757, le seigneur Nguyen Phuc Khoat a élargi cette région en ajoutant la zone Tam Phong Long (la bande terraine au milieu de deux fleuves Tien et Hau) et établi trois nouveaux districts: Dong Khau (actuellement, c’est Sadec), Tan Chau (c’est la province Tien Giang du Delta du Mékong de nos jours) et Chau Doc (An Giang – Hau Giang).

 

blog-voyage-dong-thap-vietnam

 

Sous la dynastie de Nguyen (dernière dynastie féodale du Vietnam datée 1802 -1945), en 1832, le roi Minh Mang a réalisé une réforme administrative historique en adoptant le decret de fondation 6 provinces Cochinchine. Suite à cette décision, Dong Thap appartenait à deux districts de l’ancienne province An Giang et celle de Dinh Tuong. Cette inscription administrative était maintenue jusqu’à la période coloniale française.

Dong Thap sous l’époque de Cochinchine française

Le territoire Cochinchine Française couvrait 6 provinces du Sud et les îles Con Lon (Con Dao) et Phu Quoc. Les français ont par suite fait une nouvelle réforme adminsitrative en supprimant tous les anciens districts et créé des zones dites Inspection.

 

blog-voyage-dong-thap-vietnam

 

En 1870, il y a au total 25 zones d’Inspection dans le Sud Vietnam, en 1871, le nombre s’était réduit à 18. La superficie de notre province Dong Thap actuelle se trouvait dans l’Inspecion Sadec et faisait partie à des Inspections Long Xuyen, My Tho et Chau Doc.

Suite au décret daté le 20 décembre 1899 du Gouverneur général de l’Indochine à partir du 1er janvier 1900, les provinces seraient gouvernées par l’administrateur de province et Sadec est une des 20 provinces du Sud.

En 1913, était fondé le district Cao Lanh. En 1916, il y avait trois districts à Sadec: Chau Thanh, Lai Vung, Cao Lanh. En 1925, le district Cao Lanh est devenu une délégation administrative sous la Cochinchine française.

Dong Thap sous l’occupation américaine 1945 – 1975

Jusqu’au mois d’août 1945, il n’y a pas trop de modifications remarquables pour le territoire de Dong Thap. Après la révolution en août 1945, Sadec appartenait à la base de résistance n.8. En 1947, Lap Vo, un district de Dong Thap d’aujourd’hui restait associé à la province de Long Xuyen. En 1950, la province Dong Thap Muoi était établi composant 29 hameaux et 5 districts Cai Lay, Cai Be, Cao Lanh, Moc Hoa.

Depuis 1976, Dong Thap est adopté l’inscription administrative comme aujourd’hui. Depuis 2007, on peut constater que cette province a deux villes: Cao Lanh (chef-lieu), Sadec, Hong Ngu (cité municipale) et 9 districts Cao Lanh, Chau Thanh, Hong Ngu, Lai Vung, Lap Vo, Tam Nong, Tan Hong, Thanh Binh, Thap Muoi.

Les sites religieux culturels à Dong Thap

Globalement, Dong Thap a 99 temples dont 4 temples sont reconnus patrimoines nationaux: Long Khanh au hameau Long Khanh A, district Hong Ngu, Tan Phu Trung au district Chau Thanh, au hameau Tan Phu Trung, le temple Phu Huu situé à la commune Cai Tau Ha, district Chau Thanh et le dernier se trouve au hameau Dinh Yen, district Lap Vo s’appelle Dinh Yen.

Dans le Sud, on maintien le modèle d’architecture traditionnelle des temples et pagodes du Nord, qui reste constante depuis le XVIe siècle. Pendant la guerre, le temple – maison commune du village était dédié au lieu de soin pour les soldats (infirmerie communale) et l’abri pour les révolutionnaires. Fin de la guerre, les temples récupèrent leur rôle, c’est d’être lieu de réunion, le centre culturel communal où se passent des compétitions de sports populaires et des spectacles du village etc...

 

blog-voyage-dong-thap-vietnam

 

Le temple de Long Khanh

Ce monument était bâti en 1830, par des matériaux rudimentaires comme bambou, feuille de cocotier. Le roi Tu Duc a consacré ce temple en 1852. En 1908, on l’a déplacé à Long Phuoc, et reconstruit partiellement par des matériaux plus résistants dans le style de double toit. 114 piliers en bois précieux rendent ce temple plus solide et plus splendide.  

Le temple Tan Phu Trung

A 17km de la commune Chau Thanh, le temple Tan Phu Trung se situe sur un terrain de 3000 m2 au milieu d’une belle campagne de la province Dong Thap. Ce temple historique est construit depuis le XIXe siècle et est consacré par le roi Tu Duc le 16 avril 1858 année lunaire.

Cette construction est décorée par de belles gravures dorées et peintes en rouge. Les dragons sont dorées selon la philosophie orientale, parmi les 5 éléments matériaux, bois, eau, feu et terre, appartiennent à la partie terrestre, dont se symbolise par la couleur jaune et marron. Sur le toit vous allez voir il y a deux dragons se disputant une perle. C’est le symbole de l’équilibre ying-yang indestructible. Ici, on rend culte les ancêtres, des bienfaiteurs et des philanthropes et des fondateurs du village.

 

blog-voyage-dong-thap-vietnam

 

La fête du temple se déroulera le 10-17 avril lunaire chaque année paire et le 12, 13 mai lunaire année impaire. Les gens arrivent et prient pour la paix et la moisson.

Le temple de Phu Huu

Le temple de Phu Huu est un site original, il regroupe plusieurs constructions consacrées à de différents génies et dieux. A l’entrée, vous allez voir des statues de lotus, ensuite vous trouverez l’autel de Tigre, le Tigre Blanc est un des quatre animaux protecteurs – gardien de l’Ouest. L’autel du Dieu d’agriculture, de la Déesse de la région, de l’Emperreur de Jade, l’autel de Cinq éléments etc... Sur les quatres piliers à l’intérieur du temple, il y a deux décorés par des gravures de dragon alors que les deux autres n’ont pas de motifs de décoration, mais qu’un distique.

 

 

Les piliers gravées des dragons signifient la protection des dieux, les dragons nées de l’eau sont les plus forces, ils peuvent lutter des diables, attirer la richesse et présentent de la force et de la souveraineté. Le souffle du dragon est la source de vie de l’univers, commencé dans l’Est et crée des sources souterraines on dit “long mach = racine du dragon”.

Suivant ces pensées, les 4 piliers en bois sont le bien le plus préieux du temple, durant la guerre, contre les bombardements et les attaques, on a dégagé le temple et caché les piliers. A la travée principale, vous voyez deux autels, le premier dédié à rendre l’honneur les ancêtres et les villageois au sens commun: Binh (les soldats), Dinh (les jeunes hommes), Nhan (l’homme en général), Dien (les paysans, les agriculteurs). Le deuxième autel dédié aux martyrs et des révolutionnaires décédés durant les deux guerres.

Chaque année, il y a une fête marquant le commencement de la saison rizière datée le 17 juin lunaire et fin de la moisson, on fêtera le 17 septembre lunaire et la fête de fin d’année datée le 17 décembre lunaire.

Le temple dédié aux génies Dinh Yen

 

blog-voyage-dong-thap-vietnam

 

Parmi les quatres temples reconnus comme patrimoine corporel national, ce dernier se trouve au hameau Dinh Yen, district Lap Vo s’appelle Dinh Yen, construit en 1910. Chaque village vietnamien pratique le culte d’un Dieu très particulier, dont on ne connait pas le nom ni l’origine. Il est le protecteur du village ou de la cité (Thanh Hoang). Ici, on rend l’honneur à Monsieur Phan Van An, fondateur du village, le premier arrivant au district Lap Vo.

Actuellement, le temple se trouve au confluent Ngai Cai, Nga Bat, il est dans le style mixe harmonieusement entre l’occidental et l’orriental. Les gravures reflètent une scène dans les mythes, les poissons se transforment en dragon. Parmi les motifs, on peut trouver la pivoine (fleur de l’Europe, dans les pays froids). Le temple Dinh Yen possède une collection de beaux tableaux au sujet de la vie quotidienne.

 

 

La fête traditionnelle du temple Dinh Yen se déroule au mois d’avril (le 16,17) et novembre (le 15, 16). Pendant les fêtes, on va regarder des spectacles comme danse de licorne, défilé des chevaux, les spectacles de gongs et tambours.

Après une journée festivale, au soir s’ouvre le marché de natte. Le village Dinh Yen est très connu pour le tissage de nattes et ce marché se déroule depuis 50 années.

Le temple Vinh Phuoc à Sadec

Se situé à la rue Tran Hung Dao, quartier 1, ville de Sadec, sur une superficie de 300 m2. Le temple est probablement construit avant 1852. Avant d’entrer au palais principal, vous passez en avance par la maison de spectacle.

Depuis 2003, le temple Vinh Phuoc est titré monument historique et culturel de la province. Comme dans les autres temples, chaque année, les villageois organisent des fêtes et des cérémonies pour prier pour la paix et la prospérité.

Au delà des sites religieux et culturels, vous pouvez visiter l’écologe Xeo Quit à Cao Lanh, Dong Thap, le village de fleur Sadec et d’autres monuments de cette ville.

 

blog-voyage-dong-thap-vietnam

 

Afin de vous faire un guide complet pour le voyage à Dong Thap, notre guide de voyage cette fois va se terminer sur une destination incontournable de Dong Thap: la réserve naturelle nationale Tram Chim.

Tram Chim Tam Nong, parc national, réserve naturelle

Couvert sur une superficie de 7,313 ha, le parc national Tram Chim Tam Nong est l’abri de 220 sortes d’oiseaux, dont un certain entre eux sont menacés de disparaître, cette réserve naturelle abrite un quart du nombre des oiseaux au Vietnam. Le plus connu et plus précieux, ce sont des grues à la tête rouge, ensuite, on trouve aussi d’autres échassiers comme cigogne d’Asie, pélican lotus et environ 2000 bec-ouverts indiens.

La meilleure période pour visiter ce parc? On nous conseille le février et le mars quand le printemps revient, les oiseaux y reviennent aussi après leurs longues vacances d’hiver. Si vous aimez les savoureux spécialités culinaires et regarder les lotus les nénuphars, vous pouvez y arriver les mois d’août-novembre.

 

 

Le prix des services

  • Cours d’apprendre à être paysan: 150 000 VND/ personne
  • Bateau pour aller et retour de homestay Tram Chim: 200 000 VND/ personne
  • Passer la nuit à Tram Chim à l’homestay: 150 000 VND/ personne
  • Dîner: 100 000 VND/ personne et petit déjeuner: 40 000 VND/ personne
  • Kayak, vélo aquatique: 50 000 VND/ personne
  • Guide local: 100 000 VND/ personne

 

blog-voyage-dong-thap-vietnam

 

Votre commentaire et partage des infos sur notre blog voyage Vietnam seront

un grand support pour nous, deux jeunes guides vietnamiens!

 

+++ DESTINATIONS DU NORD AU SUD VIETNAM +++

Hagiang – Hoang Su PhiSapaY TyLao CaiBac Ha – Lai Chau – Yen Bai

Dien Bien – Son La – Cao Bang – Bac Kan – Hanoi –  Pu Luong – Ninh Binh –

Quang Binh – Hue – Hoi An – Danang – Nha Trang – Phan Thiet Muine – 

Phu Yen – Les plateaux du Centre – Ho Chi Minh-ville – Vung Tau –

Delta du Mékong – Phu Quoc – Con Dao