La boucle de Ha Giang en 7 jours: Guide aux motards

Hagiang, le rêve des âmes d’aventure, le rêve des motards. Hagiang, le pays des ethnies minoritaires, des inconnus qui vous impressionnent, qui vous séduisent par leur regard, leur sourire et leur langue étrangère. Après avoir passé une semaine à Hagiang, je vous confirme certainement que cette région est beaucoup plus intéressante qu’on peut l’imaginer, une semaine au paradis, aux plateaux d’herbes et de fleurs sauvages passe trop vite comme un rêve vraiment. Et si vous avez de temps, penser à rester plus longtemps à Ha Giang.

Je vais vous parler dans cet article toutes mes expériences, à ne pas rater des adresses où vous pouvez louer la moto ou le scooter, des meilleurs “guest house” et auberges sympa, abordables, authentique et une chose très importante, à vous savoir qu’est-ce qu’on peut manger à Ha Giang? Qui dit les plats locaux comme Thang Co, Au Tau, Nam Pia et d’alcool de riz faut penser à des estomacs plus sensibles alors... mais je confirme que les plats qu'on a mangés à Hagiang étaient trop bons!

 

plan-ha-giang-7-jours

 

Tout équipement nécessaire pour le voyage à Ha Giang

Sac à dos

Premièrement, les vêtements, il fait tantôt froid, tantôt chaud. Je pars fin du mois septembre, il pleut rarement et légèrement le premier jour, bon, n’oubliez pas des vêtements imperméables. La température est à 18-22oC (fin septembre) le matin et la soirée (à partir de 5h30 vers 6h du soir), il fait chaud et soleil dans la journée (de 25 à 30 degrés). Voilà, vous avez quelques idées pour les vêtements.

Je porte un sac à dos de 7 kilo dont capacité 20 litres, tout truc personnel y compris, sans compter un appareil de photo, portable, batterie externe.

A ma part, voici mes immanquables: crème solaire (immanquable), baume super hydratant, huile essentielle, médicament (mal à la tête à cause du vent et du long trajet, mal au nez) vitamines.

Je prépare aussi une petite bouteille d’eau, mais là-bas, on ne boit pas trop, sinon, on est toujours en route, dans la montagne, sur les collines et on n’a pas de toilettes confortables, haha. Quelque chose à grignoter, bonbon, chewing gum et quelques sachets de biscuits. Alors, c’est pas d’appel de préparer votre goûté mais à Ha Giang, Meo Vac, Dong Van, on n’en a pas beaucoup de choix. Fruits et gâteaux traditionnels, soupe sucrée moins fréquentes par rapport à des grandes villes d’ailleurs.

Et n’oubliez pas des bonnes chaussures et des tongs, comme ça c’est plus pratique.

Porte de monnaie et porte feuille

Au moins, il faut payer de 100,000 à 150,000 VND/ personnes pour les trois repas.

La location du scooter dépend la qualité des routes, normalement si vous partez à Hoang Su Phi et Xin Man, la route est plus dangereuse donc il faut payer plus pour la location de la moto ou scooter. En fait, je paie 150,000 VND/ jour/ scooter HONDA WAVE. Et à partir de Hoang Su Phi, je change un autre, au prix de 200,000 voire 250,000 VND/ jour/ scooter.

Pour le carburant, on paie 100,000 à 120,000 VND/ jour pour trajet de 100 à 140km/ jour.

 

bagage-sac-a-dos-ha-giang-7-jours

 

Pour l’hébergement, ça dépend de votre budget et votre souhait, je paie de 60 000 à 150 000 VND pour un lit dans les guest houses / auberges des jeunes; salle de bain et toilettes en commun, petit déjeuner (à commander sur place) hors tarif.

Un petit budget pour la réparation du scooter ou la moto, donc 200,000 à 500,000 VND (c’est rare). Au cas d’accident ou réparation du véhicule pensez à contacter en avance avec le propriétảie, prendre des photos et laisser le propriétaire et le garagiste discuter ensemble. Comme ça, vous êtes sûrs si vous serez remboursés ou non.

Je paie en moyenne de 800,000 à 1 million VND/ jour.

Carburant

On recharge du carburant à la ville de Ha Giang. En route de Yen Minh à Dong Van, près de la pente Tham Ma, il y a aussi une station. A Dong Van, Meo Vac, c’est très facile pour recharger du carburant. A Du Gia, il y en a une dans le village, à un kilomètre à partir de Du Gia homestay.

Donc, faites attention à votre compteur, et pensez à recharger plein au début de la journée si possible, après vous serez tranquilles.

Quel plan pour 7 jours à Hagiang?

Je prends le bus de Hanoi à Hagiang. Donc, les bus limousines (plus nouveaux, plus confortables) vont partir à 8h du matin. A midi, les bus de qualité standard siège allongée, pas de wifi, mais il part très tard par rapport à l’horaire prévu en avance (cherche encore des voyageurs).

Le bus de nuit part à 9h30 ou 10h je crois, bus couchette en nuit est recommandé car vous avez plus de temps à reposer et vous sentez mieux (pas trop de lumière, pas trop d’arrêt...)

Je vous recommande pour le bus couchette celui de Khanh Hang (bus plus wifi) et l’autre de Cau Me.

Ensuite, je passe la première nuit à Ha Giang, à Golden Jungle House (Jungleman Ha Giang Tour), hotline: 036 212 66 88 et loue un scooter ici. Le tarif est de 150,000 VND/ jour (tarif identique que ce soit pleine journée ou demi-journée, à noter).

Les jeunes à Golden Jungle House sont très sympa, ils sont des jeunes locaux donc ils connaissent très bien les routes. Lam est un guide depuis des années, il nous donne des conseils très utiles, il nous aide à considérer et comparer entre les routes différentes, si c’est possible de parvenir en journée ou non.

La plupart des hostels, homestays à Ha Giang proposent tout la location des motos ou scooters, il y en a d’autres choix, par exemple: Ha Giang Motorbike Tours (0866 1968 78), QT motorbikes & Tours etc...

Donc, notre plan: Ha Giang – Quan Ba – Yen Minh – Dong Van – Lung Cu – Meo Vac – Mau Due – Du Gia – Ha Giang

Ensuite, on va continuer à Hoang Su Phi: Ha Giang – carrefour Tan Quang – louer un autre scooter – Hoang Su Phi – Xin Man – Bac Ha.

Précisément

Jour 1: Ha Giang – Quan Ba – Yen Minh – Dong Van

Jour 2: Dong Van – Lung Cu – village Lo Lo Chai – palais des Hmong – Dong Van – Meo Vac

Jour 3: Meo Vac – village Pa Vi – bateau/ kayak sur le fleuve Nho Que – Du Gia

Jour 4: Du Gia – village de lin Lung Tam – Yen Minh – Quan Ba – Ha Giang

Jour 5: Ha Giang – carrefour Tan Quang – Hoang Su Phi (commune Thong Nguyen)

Jour 6: Les villages aux alentours de la commune Thong Nguyen (Nam Hong, Nam Khoa...) – Xin Man

Jour 7: Xin Man – Bac Ha

 

plan-ha-giang-7-jours

 

Pour ce circuit, je vous conseille de rester à chaque destination un peu plus longtemps, peut-être 2 jours pour ne pas rater le lever du soleil et le coucher du soleil, ce sont des moments particulièrement beaux. Le matin de 6h30 à 7h00, vous allez voir le brouillage couvrant toute la vallée, le nuage blanc se condense dans les gouffres qui crée des lacs de fée, ensuite le soleil déchire rapidement ce voile blanc et le ciel devient tout bleu.

Pour le marché local, pour la prise des photos, pour participer aux activités agricoles et des cérémonies des habitants, il faut absolument s’arrêter de 3h à une demi-journée. Donc, si vous conduisez trop vite, vous allez rater tout mais si trop lentement, il serait plus risqué: être perdu, manque de carburant, le temps froid, changement de température rapide, il fait sombre, la route deviendra plus dangereuse pour toutes raisons.

S’il fait beau, pourquoi pas un long voyage de trois semaines à Hagiang, dans ce cas là, j’ajoute encore plus le parcours Nam Dan, Khau Vai avant de rentrer à Hagiang pour continuer direction Hoang Su Phi et pourquoi pas la visite des ports terrestres sino-vietnamiens? Ah, à condition que vous êtes toujours en pleine forme contre le climat un peu dûr de cette région en haute montagne.

Jour 1: Le plateau karstique Dong Van

Je ne parle pas trop sur cette première journée, la route n’est pas trop difficile. Vous allez vous habituer rapidement à la conduite de moto pour conquérir des pentes et des cols. On prend le petit déjeuner au restaurant (PHỞ GIANG), près de la place de la ville Ha Giang.

En suivant les autres groupes de motards (soit voyageurs indépendants soit conduit par les easyriders), on arrive tour à tour aux deux montagnes jumelles à Quan Ba, le porte ciel et l’après-midi la forêt conifère Yen Minh (faites attention avec cette pente très très forte et la petite route sans barrière de sécurité).

 

ha-giang-7-jours

 

On prend le déjeuner à Can Ty, bien que du boeuf ne soit pas à mon goût mais j’ai bien mangé en tout cas, on se repose une demi-heure sur les chaises allongées en bambou avant de continuer direction Yen Minh.

Fin de la journée, le plateau karstique Dong Van nous offre des premiers souvenirs inoubliables. Les enfants rentrent chez eux, ils jouent et ils montent sur les pentes fortes nous saluent Hello!!!

Stop à Dong Van, on décide de manger la fondue de poulet (lẩu gà) dans le restaurant de deux enseignants (littérature – le mari et gymnastique – la femme). Ils parlent bien l’anglais, j’ai entendu le patron explique les plats à un couple allemmand. Ils nous préparent un bon repas et nous emmène chez eux pour passer la nuit.

 

 

La chambre est simple, bien confortable, c’est une maison construite en béton, ce n’est pas maison sur pilotis. Mais j’aime bien, parce que la chambre est assez large pour nous deux, illuminée, bien chaude. Le patron nous présente son projet en cours, près du col Ma Pi Leng, où il est en train de construire deux maisons sur pilotis. Si vous intéressez à cette adresse (restaurant + hébergement), contactez avec lui par ce numéro: 097 6800 221 – Nhà Hàng Tình Cốc Đồng Văn, près de l’ancien quartier.

J’aime pas trop le vieux quartier Dong Van, les auberges sont pas confortables, c’est bruyant, c’est trop touristique. Les anciennes maisons sont tout exploitées pour le tourisme de masse, café terrasse au style chinois, quelle belle idée!

  • D’autres choix pour hostel et homestay: CND hostel, Zo Dong Van Hostel Backpackers etc...

Jour 2: Monter sur la tour du drapeau Lung Cu, marché ethnique en route, récolte du riz au village Lo Lo Chai

Voilà, après 140km du premier jour, le lendemain matin, on départ tranquillement vers Lung Cu pour une distance de 40km. A 4 ou 5 km de Lung Cu, on s’arrête pour faire un tour dans le marché ethnique, on parle pas le vietnamien, on ne trouve non plus d’autres voyageurs.

On parle des ethnies minoritaires qui sont partout à Hagiang, mais ce n’est pas la réalité, la plupart qu’on rencontre sur la route, ce sont des Hmong. Les Lolo fleuris habitent à Meo Vac, les Lolo Chai qui ont des costumes vraiment impressionnants habitent à Lung Cu, Dong Van. Donc, on décide de s’arrêter un petit moment, faire le tour du village au pied de la tour du drapeau et participer à la récolte du riz.

 

 

Tous les villageois, les jeunes, les femmes, les hommes, les enfants, chacun à sa capacité travaillent sérieusement. Pas de machine, tous les travails sont faits à main. On tappe des paquets de riz dans une grande boîte en bois, un homme reste dans un coin, ramasse les corps du riz.

On n’a pas de chance de prendre le déjeuner au café d’extrême du Nord (Café Cuc Bac) dans le village des Lolo Chai, comme il faut réserver en avance avec le serveur, mais bon on prend une tasse de thé, prend des photos et on mange dans un petit resto près du bâtiment municipal. On a du riz, du poulet, des choux verts et omelettes. Il y a aussi les nouilles et du riz cantonnais.

L’après-midi, visite rapide le palais du roi des Hmong, retour à Dong Van, continuer direction Ma Pi Leng. Les routards parlent souvent de ce col, de la route de Bonheur et son histoire incroyable. Ah, ici, il y a un petit magasin de miel Bac Ha, spécialité de Dong Van que vous ne trouvez plus quand vous passez à Meo Vac ou à Hoang Su Phi.

Encore une fois, c’est déjà 7h du soir quand on arrive à la commune Meo Vac. On cherche un endroit pour passer la nuit là-bas, une jeune fille nous accueille à Lolo Guest House. Il s’agit d’une maison sur pilotis communale maintenant, la communauté des Lolo fleuris sera bénificiée 50% du revenu de l’accueil des voyageurs (150,000 VND/ personne/ lit). Il y a en arrière 3 salles de bain et 2 toilettes, donc c’est plus pratique pour 14 voire 16 voyageurs pendant la saison de pointe.

 

ha-giang-7-jours

 

Il y a aussi Auberge de Meo Vac, si vous cherchez d’autre hébergement. Pensez à contacter par téléphone ou via facebook avant d’arriver pour réserver la chambre et les repas si possible.

Jour 3: marché ethnique de Meo Vac (dimanche matin) – village Pa Vi pour faire du bateau au gouffre Tu San sur le fleuve Nho Que – déjeuner à Meo Vac – destination Du Gia

Le marché est très chouette, même si les habitants ne portent plus des habits traditionnels brodés, on achète du tissu, des vêtements originaires chinois, c’est moins cher, plus pratique et rapide (la confection des habits traditionnels exiges des semaines à des mois de travail à plein temps).

Il y a aussi le coin de vente des animaux dans le marché local Meo Vac (buffle, boeuf, chèvre, cochon, chien, coq et poule...). On entre dans le centre du marché, la zone de bouffe et des vêtements s’occupent la plus grande surface. Les femmes d’ethnie vendent des grands bols de pho (la soupe insipide, donc, soit vous ajoutez du sel ou de la sauce de poisson). Vous pouvez essayer aussi Thang Co et du riz gluant de 5 couleurs.

À 10h, prenez la route en face de Lolo Guest House, pour aller à Pa Vi, on descend à peu près de 1200m pour accéder au bac, j’ai pas de temps à faire le kayak mais sinon vous pouvez partir depuis 6 ou 7h du matin pour nager et faire du kayak, super cool!

Pour aller à Du Gia, il faut traverser 70km de route (un peu dangereuse), difficile, pleine de pentes fortes, ce n’est pas de longues routes mais que des parcours courts et courbés. Mais cela mérite

A Du Gia, je vous recommande Du Gia Homestay (120,000 VND/personne compris petit-déjeuner, par contre, il y a encore Du Gia backpacker hostel et Tay homestay (50,000 à 70,000 VND/personne). Huy, le patron de Du Gia est un jeune d’ethnie Tay très dynamique. Le repas est superbon, super impressionnant pour la saveur et la préparation très rapide des cuisiniers.

 

 

Jour 4: Du Gia à Ha Giang 100 km de route

Nous décidons de partir à 6h du matin, après avoir pris le petit-déjeuner pour arriver à Hagiang à 11h30, après on doit prendre le bus à 12h. Donc, 100km pendant 4 ou 5 heures, à noter qu’il faut s’arrêter régulièrement pour prendre des photos, pour filmer... juste un petit moment chaque fois et ce serait un grand regret à chaque fois qu’il faut continuer. Et un autre truc pour ce qui voudrait conduire seul, il faut toujours faire attention sur la route.

On choisit la route Duong Thuong, chemin menant au site historique Duong Thuong pendant la guerre coloniale. On conduit le scooter à travers des petits villages et arrive par suite à Lung Tam. Lung Tam est le lieu réputer pour le tissage de lin, un des ateliers de tissage de lin authentique, de haute qualité maintenu à l’aide des associations et l’Etat.

ha-giang-7-jours

 

Une dizaine de femmes travaillent dans un atelier (maison sur terre en bois), elles tissent du tissu, à l’extérieur les jeunes traitent du lin déjà peint en couleur d’indigo. J’ai pas le droit de prendre des photos ou filmer pour vous montrer comment distinguer du lin authentique artisanal et du lin et du tissu brodé de manière industrielle. Y venir et vous allez voir la différence.

A Hagiang, au delà de Golden Jungle House, il y a aussi Bong Hostel, Mama’s house etc... nous rendons le scooter et prenons le bus de Ha Giang au carrefour Tan Quang demain matin.

Jour 5: Ha Giang – carrefour Tan Quang – Hoang Su Phi (village Nam Hong)

De Tan Quang au village de Nam Hong, un chemin de 30 km, donc au moins une heure et demi pour y parvenir. Petit déjeuner à Tan Quang, chez Dung (0386552352) et nous louons les scooters de Dung au tarif 200,000 VND/ jour. Le tarif se change en fonction de type de moto ou scooter.    

On suit la direction Xin Man – Coc Pai, en passant par des terraces de riz dans les vallées, l’eau qui coule en ruisseau, en grand courant d’eau. Les terrasses sont parfois cachées derrières des arbres, des bambusaies. Arrivée à la commune Thong Nguyen, on continue encore 15km pour arriver au village Nam Hong et Nam Hong homestay, situé au bout du col.

Ah, sur la route, les buffles nous acceuillent en bougeant leur cou et pour sonner la petite cloche. Vraiment chouette. Après avoir pris un café et dégagé nos bagages, fait le checkin on se randonne un petit peu pour admirer le coucher du soleil.

La plupart des maisons sur pilotis que j’ai passé la nuit ne sont pas équipées de fenêtre fermée. Alors, on est très content pour la maison bien fermée à Nam Hong homestay. On paie 80,000 VND/ lit/ personne, il y a une grande salle de bain et une toilette.

Jour 6: Rizières en terrasse et rencontre des habitants à Nam Hong, Nam Khoa – direction Xin Man

On a de la chance de venir en pleine saison de récolte du riz, les habitants travaillent dans les champs, ils sont tous très sympa, chaleureux, acceuillants, ils nous invitent à visiter leur maison, le feu toujours allumé dans un coin (coin de la cuisin) pour avoir de l’eau chaude (on boit du thé chaud). Ils nous informent sur le meilleur temps ou des bels endroits où on peut prendre des photos de la moisson. Cool!

La petite fille habite avec sa mamie. Les trois couples soeurs et frères vont récolter du riz ensemble, tour à tour.

On laisse le scooter au bord de la route, puis en suivant le petit chemin caillouteux, on descend dans la vallée, les gamins jouent au bord de la rivière, ils prennent un bain en plein nature. Voilà une vie au paradis, tranquille, paisible, sans soucis!

Fin d’après-midi, en route direction Xin Man. A Xin Man, il y a pas mal de homestay: Tho Homestay, Quan Homestay, Homestay Na Tri. Vous pouvez passer la nuit à Na Rang, village Khuon Lung, Xin Man chez Hoang Duc Thanh Homestay.

 

ha-giang-moto-7-jours

 

Jour 7: Xin Man – Bac Ha

Xin Man est le district le plus lointain à l’Ouest de Hagiang, encore plus loin que Hoang Su Phi, cela signifie un vrai hors-piste pour tous les motards. Pour vous montrer les difficultés Dans un café, on a discuté avec un chauffeur de la région, lui, qui a conquis presque tout type de route et chemin à l’Est et à l’Ouest du Vietnam, refuse de conduire sa voiture à Xin Man même si les gens lui paient une grande somme d’argent.

Mais encore une fois, je constate que toutes difficultés seront récompensées par des expériences et des souvenirs inoubliables. Pour les marchés ethniques, il y a plusieurs choix ici, aux alentours de Bac Ha tels que Coc Ly, Cao Son, Sin Cheng, Lung Khau Nhin, Bao Nhai, Ban Lien, Lung Phinh, Can Cau (le marché de buffle à Simacai), Bac Ha, Muong Khuong, Muong Hum. Le marché Coc Ly au mardi, Cao Son et Sin Cheng le mercredi, Lung Khau Nhin et Ban Lien le jeudi, Lung Phinh le vendredi, Can Cau (le plus particulier) le samedi et Bac Ha le dimanche.

Retour à Hanoi de Bac Ha, la verdure des montagnes, des fleuves, des forêts derrière nous, un grand regret. Portable, appareil de photo, toutes cartes de mémoire sont tout pleins. Le jour où on rentre à Hanoi, pollution, chaleur, embouteillage.

A très bientôt, Hagiang!

 

ha-giang-moto-7-jours

 

Votre commentaire et partage des infos sur notre blog voyage Vietnam seront

un grand support pour nous, deux jeunes guides vietnamiens!

 

+++ DESTINATIONS DU NORD AU SUD VIETNAM +++

Hagiang – Hoang Su PhiSapaY TyLao CaiBac Ha – Lai Chau – Yen Bai

Dien Bien – Son La – Cao Bang – Bac Kan – Hanoi –  Pu Luong – Ninh Binh –

Quang Binh – Hue – Hoi An – Danang – Nha Trang – Phan Thiet Muine – 

Phu Yen – Les plateaux du Centre – Ho Chi Minh-ville – Vung Tau –

Delta du Mékong – Phu Quoc – Con Dao