La calligraphie vietnamienne - 2eme partie

Des signes et des lettres

Comme vu dans la première partie, l'écriture chinoise à cotoyé celle française, jusqu'à ce que la langue nationale s'impose. Lors de la déclaration d'indépendance du Vietnam en 1945, l'écriture en caractères latins est officiellement adoptée. Désormais, la graphie vietnamienne se différencie radicalement du chinois. Avec en corollaire, une calligraphie qui s'adapte et s'émancipe. A partir des années 1950, la calligraphie vietnamienne s'emploie à styliser l'alphabet romain pour faire ressembler les caractères… aux idéogrammes chinois.

Une calligraphie qui a bon caractère

La culture vietnamienne à ceci de particulier qu'elle est basée sur un système villageois. C'est-à-dire que le village vietnamien a été - et est toujours - à la fois unité administrative et facteur de stabilité. Il est en quelque sorte l'ADN des mœurs et des pratiques sociales. Essentiellement agricole, la société vietnamienne s'appuie sur ses villages, qui sont autant de synonymes de solidarité et d'entre-aide. D'autre part, cette langue de terre en forme de lettre S étant régulièrement envahie par les Chinois ou les Mongols, les rois - eux-mêmes issus de villages - s'appuyaient sur ces derniers pour l'organisateur de la défense du Pays. Il en découle, entre autres, une attitude plus libre dans le suivi des règles, modifié aux Chinois, tétanisés dans leurs carcans hiérarchiques très complexes et hypercentralisés. C'est un peu hors-piste que la pensée vietnamienne s'exprime dans sa calligraphie, allant même jusqu'à y mettre un peu de couleurs, les chinois restant dans une encre strictement noire. Dans sa démarche même, la calligraphie vietnamienne diffère profondément de celle de l'empire du milieu.

Lettre ou ne pas l'être

En effet, autant la calligraphie chinoise (aussi bien coréenne et japonaise), dans sa représentation des idéogrammes implique une démarche spirituelle, presque mystique, autant la vietnamienne, dans ses caractères latins, s'entoure de factuel; de par son abstraction, l'idéogramme est plus volontiers support à la méditation, à la connexion à soi-même, alors que le caractère romain demande à être déformé pour dégager une symbolique signifiante. Souvent associée à une ascèse spirituelle, la calligraphie comporte des règles sévères et les ateliers de calligraphie sont souvent des termes par des moines. Au Vietnam, le public est bien plus large, allant du lettré à l'étudiant curieux, de l'homme d'affaire au peintre du dimanche. Les lettres latines et les codifications plus souples attirent facilement la jeune génération.

Un temps mise sous le boisseau pour cause de guerres, la calligraphie vietnamienne a vraiment pris son nouvel essor dans les années 1990, en dégageant 4 types de «police de caractère», allant de la plus lisible - dite Phuong Phuong ou encore Chan Tu - à la plus abstraite, dite Lettres , ou «lettres picturales», dans laquelle une lettre se transforme en élément d'un dessin global.

calligraphie vietnamienne

calligraphie vietnamienne contemporaine

Deux calligraphies pour un mot: Tam (la conscience)

 

Calligraphie et traditions du Têt

Si l'encre noire est le Yin, symbole de la terre, le papier Do- blanc - est le Yang, symbole du ciel, alors le pinceau soulage le Yin au Yang, la terre et le ciel. La calligraphie est vue non plus sous l'angle d'une technique de peinture, mais comme une technique pour faire apparaître l'harmonie entre le Yin et le Yang. Mais au-delà de sa vocation philosophique, spirituelle, mystique, la calligraphie est aussi un support décoratif essentiellement lors des festivités qui entourent le nouvel an lunaire. Parmi les coutumes qui retiennent à cette période, il y a les phrases parallèles (Cau Doi) et la calligraphie. Si vous êtes sur Hanoi à cette période, dirigez-vous vers le temple de la littérature, vous y trouverez de nombreuses calligraphes à l'œuvre. Il est en effet de coutume de demander est la calligraphie d'un idéogramme qui portera bonheur et prospérité le reste de l'année.Opposition , en vietnamien, elles sont tracées par paire sur un papier rouge (couleur de la chance et du bonheur), qui sera la partie et d'autre de l'autel des ancêtres.

Une élégante tradition qui perdure pour la plus grande joie de tous!

Rappelons de Vietnam Original Travel peut proposer une initiation à la calligraphie vietnamienne comme option a l'un de ses circuits.

 

+++ DESTINATIONS DU NORD AU SUD VIETNAM +++

Hagiang – Hoang Su PhiSapaY TyLao CaiBac Ha – Lai Chau – Yen Bai

Dien Bien – Son La – Cao Bang – Bac Kan – Hanoi –  Pu Luong – Ninh Binh –

Lan Ha/ Hai Phong – Quang Binh – Hue – Hoi An – Danang –

Nha Trang – Phan Thiet Muine – Phu Yen –

Les plateaux du Centre – Ho Chi Minh-ville – Vung Tau –

Delta du Mékong – Phu Quoc – Con Dao