Les sites historiques, l’héritage culturel et architectural du Sud Vietnam

Contraire à ce que l'on pense, dans le delta du Mékong et au long du côte littoral central, il y a un grand nombre de sites historiques dont la visite nous aide à mieux comprendre non seulement l'Histoire du Vietnam mais également de deux anciens royaumes Funan et Champa.

A consulter les deux premiers chapitres de cette grande aventure de découverte historique:

Les sites historiques dans le Nord du Vietnam

Les sites historiques principaux dans le Centre du Vietnam

 

site-historique-sud-vietnam

L’héritage du royaume Champā dans une grande zone centrale du Vietnam

Le côte littoral du Centre du Vietnam constituait dans le passé d’une grande partie du royaume de Champā. Le plus grand héritage de ce royaume historique, ce sont des tours de Cham qui sont de nos jours, situées dans différentes provinces du côte littoral central, surtout, on parle le plus souvent du sanctuaire de My Son à Quang Nam. Il y existe encore d’autres à Quy Nhon (Binh Dinh), Tuy Hoa (Phu Yen), Po Nagar (Nha Trang), Ninh Thuan, Binh Thuan même si à Daklak, dans les hauts plateaux du Centre.

Le 1er octobre 2006, le Centre d’administration des patrimoines de Quang Nam a officiellement informé que: les rechercheurs de l’Université de Milan ont déjà trouvé la matière gluante utilisée dans la construction des tours de Cham, originaire de l’arbre Dipterocarpus alatus.

  • A Daklak, on trouve la tour Yang Prong au district Ea Soup.
  • A Binh Dinh, il y a des tours Phu Loc à An Nhon, Banh It à Tuy Phuoc, Binh Lam, Canh Tien et Duong Long à Tay Son, Thap Doi à Quy Nhon.
  • A Phu Yen: la tour Thap Nhan.
  • A Nha Trang: la tour Po Nagar.
  • A Ninh Thuan: les deux grandes tours Po Klong Garai et Po Rome.
  • A Phan Thiet, Binh Thuan: Po Sah Inu.

 

site-historique-sud-vietnam

 

Le sanctuaire de My Son est la sainte terre du royaume Champā dans le passé, situé à 69km de la ville de Danang, 20km de la citadelle Tra Kieu. Le site se trouve dans une vallé de 2km de diamètre, entourré de montagnes, collines et forêt, ici abritaient plus de 70 temples dont chaque groupe présente un propre style d’une propre période au fil de l’Histoire de Champā: style antique, style de Hoa Lai, Dong Duong, My Son, Po Nagar et le style des habitants de la province Binh Dinh sous l’influence de l’hindouisme. Ce site, pendant très longtemps, était consacré à des cérémonies nationales.

Le plus particulier, c’est que les statues n’ont pas de tête. On suppose que les Chams, quand ils décidèrent de quitter cette région, ils ont apportés des têtes pour continuer le culte. Le sanctuaire de My Son date au XIVe siècle, construit par le roi Bhadravarman qui est considéré comme le Dieu

A Phan Rang – Thap Cham, Ninh Thuan la tour Poklong Garai, comme je vous ai déjà parlé la dernière fois dans l’article sur les choses à faire à Ninh Thuan, se trouve à 5km du centre-ville. Cette tour rendait l’honneur au roi Poklong Garai, ce roi a mené l’installation du réseau de canalisation pour développer la culture et l’agriculture locales.

 

site-historique-sud-vietnam

 

Les artisans Cham ont fait beaucoup de gravures en motif de la lettre S, l’animal Makara, la danseuse Apsara, le lion, éléphant, l’oiseau Garuda...

Selon la philosophie hindouiste, les Dieux aiment bien des jardins à proximité des fleuves, des montagnes. Le fleuve sacré est une image symbolique de la Déesse Ganga, la femme du Dieu Shiva. Donc, à My Son, le courant d’eau de la rivière Khe The commence à partir du mont Ngoc Linh, on croit que cette scène se ressemble à l’image du Gange depuis la montagne d’Hymalaya.

Les palais du Roi Bao Dai – le dernier roi du Vietnam

Chaque fois qu’on parle du dernier roi du régime féodal vietnamien on pense tout de suite à ses somptueuses villas, réparties dans différentes régions du Vietnam comme Hai Phong, Nha Trang, Daklak, Vung Tau. Les bâtiments dans le style colonial attirent jusqu’à nos jours l’attention des visiteurs et des voyageurs.

A Buon Ma Thuot, au centre-ville, on peut facilement visiter son palais élégant et ainsi, lors de la visite du lac Lak (hồ Lắc), on peut également visiter un autre palais du roi.

A Nha Trang, une autre résidence consacrée au roi Bao Dai se trouve au sommet de la montagne Canh Long, à 6km du centre-ville de Nha Trang, construite en 1923. Cette construction était dédiée dans le premier temps aux travails de recherches sur la mer de Chine méridionale en Asie Sud-Est, ensuite, c’est l’Institut de l’océnographie de l’Indochine qui prenait en charge.

 

site-historique-sud-vietnam

 

A Dalat, il y a au total trois palais numérotés Palais I, Palais II et Palais III. Le premier se trouve sur la rue Tran Quang Dieu, à 4km au Sud-Est du Centre de Dalat. Ce bâtiment est par suite utilisé comme le palais présidentiel. Le deuxième situé sur la rue Tran Hung Dao à proximité de la rue Khoi Nghia Bac Son, sur une colline à 1539m par rapport au niveau de la mer.

Le troisième palais où résidait le plus souvent le roi Bao Dai, chaque fois qui fréquentait Dalat. Le palais est à la rue Trieu Viet Vuong, à 2km du Sud-Ouest du Centre de Dalat. Dans le style occidental, ce manoir se cache bien derrière des rangs de pins. A l’intérieur, sont exposés plusieurs objets historiques et des meubles de décorations collectionnées par le roi Bao Dai lui-même.

Le roi Bao Dai dispose 7 palais dans les destinations balnéaires et les hauts plateaux du Centre. Le dernier, à Vung Tau, était construit par le Gouverne général de l’Indochine Paul Doumer en 1898 et archevé en 1903. En 1934, la Maison Blanche était transferte au couple du roi Bao Dai et la reine Nam Phuong.

 

site-historique-sud-vietnam

 

A voir aussi

Le guide de voyage à Dalat

Le guide de voyage à Hai Phong

Le guide de voyage à Daklak

Le guide de voyage à Vung Tau

Ho Chi Minh-ville – la perle de l’Indochine

A Ho Chi Minh-ville, on peut visiter plusieurs palais et villas dans le style colonial. La dernière fois, on a déjà fait une liste des anciens monuments de la ville au delà du musée de la guerre, le musée de la ville HCM et le tunnel de Cu Chi du district Cu Chi, à 70km du centre-ville. On va donc éloigner un petit peu Ho Chi Minh-ville, sans aborder trop des sites déjà très bien connus que si quelqu’un qui a habité et travaillé dans le Sud Vietnam dans les années 1960’s et 1970’s les connait mieux que moi.

Si vous avez de temps pour faire une visite au musée de l’Histoire du Vietnam à HCMV (musée Blanchard de La Brosse, adresse: n.2 rue Nguyen Binh Khiem, Ben Nghe, district 1, HCMV), vous pouvez voir dans une zone primordiale des reliques de la civilisation Oc Eo qu’on pourrait découvrir en plus dans le Detla du Mékong.

 

site-historique-sud-vietnam

 

Des sites archéologiques et historiques dans le Delta du Mékong

Dans le Delta du Mékong, d’ailleurs, si ce n’est pas le marché flottant, ni les jardins de fruits, il y a aussi quelques anciennes maisons accessibles depuis Can Tho, Sadec. Le Delta du Mékong a témoingné il y a des millénaires d’années le développement de la civilisation Oc Eo. Oc Eo – la culture remarquable et brillant créée par les citoyens de l’ancien royaume Funan.

Les sites archéologiques sont répartis dans différentes provinces dans le Delta du Mékong dont les deux sites les plus connus sont à An Giang et à la plaine des Joncs Dong Thap.

A An Giang, la maison d’exposition de la culture Oc Eo a été ouvert au public avec un certain nombre de passages explicatifs en anglais nous aident à mieux savoir sur le royaume Funan. Jetez un coup d’oeil sur cette vidéo suivante. Le site à Ba The est découvert par le français Louis Malleret dans les années 1940. Oc Eo signifie “Rigole de cristal”.

 

 

Si l’on continue encore vers Dong Thap, la plaine des Joncs, à l’approche du district Thap Muoi, on pourrait contempler un grand complexe de 5 sites archéologiques et historiques. En continuant les travails des archéologues français, en 1984, les rechercheurs et archéologues vietnamiens ont trouvé plusieurs objets et reliques de valeur dans cette zone. De nos jours, le complexe s’allonge sur une superficie de 300 ha se composant 4 zones fonctionnaires distinctes:

  • Musée et la zone réservatoire de 53 ha
  • La forêt écologique de 166 ha
  • Ferme et centre de protection des animaux sauvages de 27 ha
  • Centre de services de 54 ha

Dans ce campus plus de 300 ha, on peut visiter 5 sites historiques nationaux dont les tours, le temple, les deux monticules Go Thap et Go Minh Su, les tombeaux, les sites architecturaux.

En 2013, les archéologues ont trouvé des status du dieu Vishnu, des objets historiques en or.

 

 

A Dong Thap, il faut aussi mentionner un site historique vraiment intéressant: XEO QUIT. Une troisième version de poste et cabine sous-terrains comme le tunnel de Vinh Moc à Quang Tri et les tunnels de Cu Chi. Le plus particulier de ce site, c’est que les révolutionnaires vietnamiens et les soldats communistes ont choisi cette jungle de mangroves pour installer une zone militaire mais jusqu’à nos jours, toute la forêt entièrement naturelle est encore bien protégée.

Cette zone est aussi une réservation naturelle, on compte ici 200 espèces animales (poissons, oiseaux et des reptiles) et 170 espèces végétales.   

Sur les deux îles Con Dao et Phu Quoc, il existe deux grandes prisons, on en a précisé plus en détails dans l'article précédent: Con Dao, l'enfer sur terre

 

Pour mieux organiser votre voyage au thème historique au Vietnam

(recherche d'un guide francophone, voiture privée, réservations d'hôtel et d'homestay) 

surtout pendant la haute saison,

vous pouvez contacter l'agence VIETNAM ORIGINAL TRAVEL

whatsapp/ viber: +84 866 1968 78

Email: info@vietnamoriginal.com

 

 

+++ DESTINATIONS DU NORD AU SUD VIETNAM +++

Hagiang – Hoang Su PhiSapaY TyLao CaiBac Ha – Lai Chau – Yen Bai

Dien Bien – Son La – Cao Bang – Bac Kan – Hanoi –  Pu Luong – Ninh Binh –

Quang Binh – Hue – Hoi An – Danang – Nha Trang – Phan Thiet Muine – 

Phu Yen – Les plateaux du Centre – Ho Chi Minh-ville – Vung Tau –

Delta du Mékong – Phu Quoc – Con Dao