Découvrir Hoi An à vélo

Hoi An vous offre beaucoup de surprises, dans ses restaurants, cafés et salon de thé. Hoi An vous explique beaucoup de choses sur l'économie portuaire du Vietnam durant les XVI et XVIIe siècle, un trésor pour ceux qui aiment l'architecture orientale.

 

L'histoire de l'ancien port Lam Ap Pho - Hoi An

Hoi An était déjà une ville développée depuis les XIX et Xe siècles, son ancien nom était Lam Ap Pho. Il y a des centaines d’années, Hoi An était un port important de la zone centrale du Vietnam (à cette époque, sous le royaume Champa), attirant l’arrivée des Arabes, des Persans occidentaux, des chinois. Hoi An durant cette période est un pont principal et un port encourageant le développement de la cité Tra Kieu et le sanctuaire My Son, justifié par l’existence des reliques, des statues des danseurs Gandhara, du Dieu de richesse Kubera et des éléphants. Faites une excursion au sanctuaire de My Son pour comprendre mieux le royaume de Champa

 

decouvrir-hoi-an-velo-journee

 

Depuis le XVIe, la petite cité Hoi An est déjà devenue un endroit favorable des chinois, indiens, portugais, hollandais, français etc... Pourtant jusqu’au XIXe siècle, Hoi An a été remplacé de plus en plus par Da Nang. De nos jours, Hoi An est l’image typique d’un port urbain en Asie Sud-Est bien maintenu et bien protégé. Ici, il y a des maisons dans le style traditionnel bâties depuis le XVIIe siècle jusqu’au XIXe siècle.

Hoi An est un lieu de rencontre entre chinois et vietnamiens même si les français. A Hoi An, on trouve des maisons sino-japonaises, des maisons avec balcon et des maisons de deux étages... Au delà de l’architecture, Hoi An se constitue d’un grand trésor de patrimoine incorporel dont les coutumes, la croyance, l’art populaire, les festivaux culturels. Hoi An est un grand musée en plein air de l’architecture et le style de vie urbaine...

En 1998, l’UNESCO a reconnu l’ancienne ville Hoi An le patrimoine culturel mondial en basant sur les deux critères:

  • Hoi An est le symbole de la rencontre de différents flux culturels après une belle époque de l’économie portuaire
  • Hoi An est l’exemple remarquable d’un port commercial parfaitement protégé

Pour ces raisons, maintenant, on fait une excursion à Hoi An pour voir quels sont les endroits et quels sont les itinéraires possibles pour découvrir toute beauté et toute histoire de la ville Hoi An.

 

Les sites incontournables à Hoi An

Hoi An est une ville consacrés aux piétons, cyclos. On aime bien traverser des petites ruelles, entrer dans les anciennes maisons et chercher des bons plats, des cafétéria chouettes.

 

decouvrir-hoi-an-velo-journee

 

Le tour de vélo à Hoi An nous permet de continuer encore la visite à vélo dans les lieux plus lointains comme les villages par exemple, les rizières. Les restaurants, les homestays à Hoi An ont tous le service de location de vélo. Le prix est plutôt très abordable de 20,000 à 40,000 VND. Le fameux site booking a mentionné l’ancienne ville Hoi An dans sa liste des meilleurs circuits de découverte à vélo dans le monde entier à côté de Florence, Paris, Pékin.

Les deux rues Tran Phu et Nguyen Thai Hoc sont des coins préférés le plus, sur la rue Tran Phu, il y en a plusieurs maisons anciennes comme au numéro 77 rue Tran Phu – la maison de Quang Thang, celle Duc An au numéro 129 rue de Tran Phu, la congrégation de Guangdong à 176 rue Tran Phu. En plus, sur la rue Nguyen Thai Hoc, on peut visiter la maison Diep Dong Nguyen, au numéro 80 Nguyen Thai Hoc, maison de Tan Ky au numéro 101 Nguyen Thai Hoc et l’atelier d’artisanat à l’adresse 9 Nguyen Thai Hoc...

Une pleine journée à vélo à Hoi An est une meilleure façon pour découvrir et trouver toute beauté bien cachée derrière chaque maison, dans des petits passages. Rester trois jours ou quatre jours à Hoi An est toujours une belle idée idéale. Les quartiers de Hoi An nous permettent à être plus calmes, plus romantiques et poétiques.

A six heures du matin, Hoi An est parfaitement tranquille et moins fréquentée, le temps est tout à fait bien agréable, soit on marche soit on fait un tour de vélo silencieusement et écoute le réveil de la ville. Depuis dix heures du matin à midi, il fait trop chaud, en ce moment, on peut bien se cacher dans un café ou dans un salon de thé comme à Reaching Out teahouse (131 rue Tran Phu). A noter que Reaching Out teahouse propose aussi des séances de thé, des workshop pour les gens qui voudraient fabrique par eux-mêmes une lanterne ou des fleurs en papier. C’est un salon de thé servi par les sourds-muets. D’ailleurs, se perdre dans les galleries, les boutiques est aussi une bonne idée. Des bracelets, des écharpes, des lanternes et des cadeaux souvenirs à Hoi An sont toujours fabriqués avec soin.

 

 

En visitant les maisons anciennes, on connaîtra mieux l’Histoire et la Culture même si le culte, les coutumes, la tradition et la religion. Le toit se constitue des lignes de tuiles en forme yin et yang. Les maisons, on peut les appeler maisons tubes parce qu’elles sont ouvertes à deux extrémités, d’un côté on acceuille les clients, les visiteurs, d’autre côté, face au quai, pour la recharge des marchandises ou l’exportation des produits

L’espace pour la famille est toujours isolé du bruit de la rue par une travée supplémentaire. Cet endroit est bien ouvert pour laisser entrer la lumière et modérer les courants d’air dans la maison. Les chambres sont séparées l’une de l’autre par des cloisons en bois.

Parmi les anciennes maisons, il faut citer tout d’abord Tan Ky, datée plus de 200 ans d’existence, titré patrimoine national en 1990, la première parmi des anciennes maisons, où accueille beaucoup de chefs d’Etat dans le monde entier.

Si la maison Tan Ky est plus typique d’une famille commerçante de plusieurs générations, la maison Duc An au numéro 129 Tran Phu est beaucoup plus modeste. C’est une ancienne pharmacie, avec plusieurs d’armoires multitiroirs. Cette maison est aussi un site historique où témoigne plusieurs réunions importantes des amoureux de la patrie.

La maison Phung Hung (n.4 rue Nguyen Thi Minh Khai) est une oeuvre architecturale particulière combinée trois styles vietnamien, chinois et japonais. Le système des portes et balcons se ressemble à des maisons chinoises alors que la structure de toiture ouverte dans quatre directions comme le style japonais. La travée en avant et celle en derrière gardent le style traditionnel du Vietnam. Les portes et fenêtres peuvent être détachées pour le réchauffement de la maison en hiver et la modération de la température en été. Le premier propriétaire qui appelle cette maison Phung Hung est un commerçant de potteries et tissus. Les générations suivantes y vivent et maintiennent les valeurs culturels de la maison.

 

 

La maison Diep Dong Nguyen sur la rue Nguyen Thai Hoc est un endroit préféré des rechercheurs, elle se connait comme un musée ouvert à tout public. Le propriétaire est un chinois, il a bâti cette maison à la fin du XIXe siècle. Il a collecté plusieurs objets historiques de plusieurs pays et de plusieurs époques. La structure de cette maison est aussi servie pour un système de poulies pour déplacer les marchandises à l’intérieur de la maison.

La maison communale de la famille TRAN est bâtie sur un grand terrain de 1,500 m2 dans le style harmonieusement sino-japonais. Les membres dans cette grande famille se réunissent dans les occasions festivales de l’année. Durant la visite de cette maison, le guide va vous expliquer aussi des règles de la géomancie qui sont strictement respectées dans cette maison.

L'agence VIETNAM ORIGINAL TRAVEL 

vous invite à des rencontres et découvertes

pour voyager en Asie Sud-Est de manière différente

whatsapp/ viber: +84 866 1968 78

Email: info@vietnamoriginal.com

 

+++ DESTINATIONS DU NORD AU SUD VIETNAM +++

Hagiang – Hoang Su PhiSapaY TyLao CaiBac Ha – Lai Chau – Yen Bai

Dien Bien – Son La – Cao Bang – Bac Kan – Hanoi –  Pu Luong – Ninh Binh –

Lan Ha/ Hai Phong – Quang Binh – Hue – Hoi An – Danang –

Nha Trang – Phan Thiet Muine – Phu Yen –

Les plateaux du Centre – Ho Chi Minh-ville – Vung Tau –

Delta du Mékong – Phu Quoc – Con Dao