Immersion dans l’héritage français à HCMV

A Saigon (officiellement nommée Ho Chi Minh Ville), vue la planification urbaine, les monuments architecturaux, le système d’éducation et les infrastructures, l’Epoque coloniale a laissé à cette ville un grand héritage.

 

decouverte-histoire-saigon-vietnam-du-sud

 

L’histoire d’une jeune ville moderne, Saigon la perle de l’Extrême-Orient

Retournez dans le passé. En 1859, le Gouverneur de l’Indochine a décidé de bâtir une nouvelle ville, celle de Saigon. Cette décision a été officiellement approuvée en 1877, Saigon est classé Grande municipalité ou municipalité de première classe. Saigon, à cette époque est surnommé La Perle de l’Extrême-Orient ou Le petit Paris de l’Extrême-Orient.

Les autorités souhaitent créer une cité moderne dans le style occidental à Saigon, ils ont commencé à construire des grands bâtiments.   

Au premier temps, on s’est concentré sur le parachèvement des grandes rues, les places, ainsi d’autres constructions comme le Palais Norodom (Palais de Réunification d’aujourd’hui), L’église Notre-dame de Paris, La Poste, Le théâtre, Le marché de Ben Thanh. Ces monuments suivent le style Baroque et Rococo de l’époque Napoléon III.

Au début du XXe siècle (jusqu’à la fin du Première guerre mondiale), on témoignait des nouvelles tendances combinant du style occidental et l’art local comme celui des khmers, des cham et des chinois. On peut citer tout de suite certains exemples typiques: l’hôtel Majestic, la maison de Monsieur Hoa (maintenant, c’est le musée des Beaux Arts), la Banque nationale etc… Depuis les années 1920’s, étaient apparus aussi des monuments uniques et originaux comme la maison des objets historiques (actuellement, Musée de l’Histoire) dans le parc de zoo de Saigon, école Petrus Ky (école Le Hong Phong)…

Dans les années 30 et 40’s, le béton marque une révolution pour certains un recul de l’architecture chez les autres. L’architecte Cerutti a proposé un grand projet pour relier les deux bouts Saigon et Cho Lon. Mais c’était trop tard, dans la dernière période (1943-1954) il n’y avait plus de constructions remarquables à Saigon.

 

decouverte-histoire-saigon-vietnam-du-sud

 

La zone économique exitant depuis longtemps Cho Lon (district 5) et la nouvelle métropole sont devenues les deux noyaux qui contribueraient au développement et du changement de Saigon. Si le district 1 était dédié à des constructions monumentales, le district 3 devenait au fil du temps un quartier chic où habitaient les riches et les hautes fonctionnaires de la ville. Saigon, au fil de sa courte histoire, a reçu à priori plus d’influence des pays occidentaux.

Quand les français arrivent à Saigon, ils ont construit un chemin de fer de 70km reliant Saigon et My Tho. La gare à cette époque se trouvait au parc 23 septembre actuel, ensuite elle a été déplacée à Hoa Hung dans le district 3 et la gare ancienne est devenu le parc et la gare routière (des bus).

La société Levallois Perret était constructeur du pont Mong reliant le district 1 et le district 4. Le pont se mesure 128m de longueur. A côté, le canal était recouvert et devenu la rue Nguyen Hue.

A voir: L’histoire des grandes rues historiques de Saigon (HCMV)

Le premier hôtel à Saigon était Continental, son premier propriétaire était Monsieur Pierre Cazeau, un producteur de matériels de construction et des meubles. Cet hôtel suivait le modèle d’un hôtel luxueux à Paris.

 

L’héritage éducatif et l’histoire des lycées les plus anciens à Saigon

L’école Marie Curie à Saigon. Au début, les familles françaises envoient leurs enfants à la garde des soeurs Saint Paul de Chartres. Au fil du temps, les français étaient de plus en plus nombreux, les habitants ont fait une requête visant à construire un lycée. Ouvert en 1918, cet établissement se situait à la rue Mac Mahon (rue Nam Ky Khoi Nghia de nos jours).

Collège des jeunes filles indigènes, une autre école pour les filles était construite à la rue Dien Bien Phu (ancien nom: rue Legrand de la Liraye dans le district 3). Cette école est aussi surnommée l’école des lycéennes portant des longues tuniques uniformes violettes. Jusqu’aujourd’hui cette école porte le nom Nguyen Thi Minh Khai.

L’école Lasan Taberd dans le premier temps était le centre d’accueil des orphelins. Jusqu’en 1949, cet établissement a accueilli 1,200 élèves. En 1975, l’école Lasan Taberd à l’époque de transmission à nouvelle administration, à cette école, il y avait 6,000 élèves.

 

 

Chasseloup Laubat, ce lycé actuellement nommé Le Quy Don est fondé depuis le 14 novembre 1874 suite à la décision du Gouverneur de la Cochinchine Jules François Emile. En 1954, il était nommé Jean Jacques Rousseau, encore administré par les français et la plupart était les élèves vietnamiens. En 1877, l’école était inscrite dans le système éducatif national sous le nom Le Quy Don, un scientifique vietnamien.

Enfin, à mon avis, c’est le point le plus particulier alors qu’il n’est pas très attaché à des grands sujets qu’on a discutés en haut, le BANH-MI est vraiment un grand héritage de l’Époque coloniale. Le petit pain, d’abord est importé afin de servir des soldats mais depuis l’ouverture du premier petit resto Hoa Ma à la rue Cao Thang, district 3, le banh-mi est devenu, de nos jours, un plat tout à fait à la vietnamienne, avec plein de variétés et c’est certainement un plat à ne pas rater quand vous voyagez au Vietnam.

 

 

Faites une excursion à Saigon pour découvrir son héritage, ses monuments coloniaux, ses ruelles antiques, ses anciennes maisons, ses restaurants et ses cafés très annimés...

L'agence VIETNAM ORIGINAL TRAVEL 

vous invite à des rencontres et découvertes

pour voyager en Asie Sud-Est de manière différente

whatsapp/ viber: +84 866 1968 78

Email: info@vietnamoriginal.com

 

+++ DESTINATIONS DU NORD AU SUD VIETNAM +++

Hagiang – Hoang Su PhiSapaY TyLao CaiBac Ha – Lai Chau – Yen Bai

Dien Bien – Son La – Cao Bang – Bac Kan – Hanoi –  Pu Luong – Ninh Binh –

Lan Ha/ Hai Phong – Quang Binh – Hue – Hoi An – Danang –

Nha Trang – Phan Thiet Muine – Phu Yen –

Les plateaux du Centre – Ho Chi Minh-ville – Vung Tau –

Delta du Mékong – Phu Quoc – Con Dao