Quand partir au Vietnam? Réponse en détail

Après un certain temps de préparer, de faire des recherches pour votre idéal voyage au Vietnam, vous prenez vos valises et allez à l’aéroport. Pourtant, juste en arrivant au Vietnam, on vous annonce qu’il pleura toute la semaine. Mon Dieu! On n’a oublié la madame Météo. Ou on fête le Nouvel An traditionnel aujourd’hui, les services ne sont pas fournis. Quelle bonne occasion !

Trouver un bon temps pour faire le voyage au Vietnam est une question délicate, importante mais ainsi intéressante. Elle se répond par plusieurs raisons que nous allons vous présenter dans cet article.

Pourquoi une question délicate?

Le choix du moment pour partir au Vietnam dépend de votre centre d’intérêt. Si vous voulez faire une exploration des sites ou parcs naturels, alors des conditions de temps sont si importantes. Supposant que vous voulez participer aux activités culturelles, le calendrier des fêtes traditionnelles ou des programmes de présentation artistique vous intéressent mieux. Alors, le bon moment se varie avec votre besoin individuel.

 

 

Précisément, le Vietnam forme un S sur la carte géographique, avec une longue ligne littorale et une diversification du relief caractérisée par le mixage entre la montagne et la plaine. Par conséquent, le changement de la température entre les mois devient plus ou moins sensible en fonction de régions (Nord, Centre ou Sud du Vietnam). La question est plus importante avec la région du Nord et cela devient moins considérable avec le Sud du Vietnam. Généralement, il n’y a que deux saisons : sèche (avril – fin d’octobre) et pluvieuse (novembre – début d’avril). Donc pour éviter les événements insouhaitables comme typhon, inondation ou l’humidité du climat moisson, on peut partir entre le mois novembre jusqu’en avril de l’année prochaine.

Les remarques importantes liées aux destinations souhaitées

La météo du Nord du Vietnam se ressemble sans doute à celle du climat tempéré, comme des pays en Europe sauf l’humidité et une chaleur souvent extrêmement exagérée en été. Si vous ne voulez pas supporter le cauchemar de la chaleur, n’y venez pas dans les deux mois mai et juin. Pourtant, en été, vous pouvez découvrir la boucle du Nord-Ouest avec les destinations telles que Sapa, Lai Chau et Dien Bien Phu ou bien celle du Nord-Est où se situent les deux magnifiques provinces Cao Bang et Ha Giang. La température moyenne en hiver se varie entre 15 et 25oC, la plus basse (en janvier ou février, ce sera environ de 5-8oC) sachant qu’il serait encore humide en hiver et parfois le ciel est maussade. Donc, on peut penser à visiter le Sud en attendant le départ de l’hiver jusqu’au mois février. Hanoï et ses environs  et ainsi les autres destinations du Nord telles que Ha Long baie, Ninh Binh, parc national Phong Nha – ke Bang deviendront plus charmants, plus séduisants et plus agréables à ce temps-là avec la renaissance des plantes et le retour du beau ciel bleu.

Pour ce qui aime le delta du Mékong ou plus largement au Sud du pays, la période durant le mois du décembre jusqu’en avril est tout à fait parfaite car premièrement, il n’y a pas de notion d’hiver dans la météo du Sud du Vietnam et ensuite, voyager pendant ce temps, on a bien évité la canicule en mai et en juin ensuite des crues brutales en juillet et août à cause de la pluie excessive. D’ailleurs, le Sud se rattache plus au tourisme balnéaire, nautique, fluvial ajoutant l’exploration des baies des provinces : Phan Thiet, Phu Yen, Ninh Thuan et ses environs et encore des îles tropicales très connues comme Con Dao, Phu Quoc.

Le problème qu’on doit s’intéresser prioritairement avant de commencer le voyage au Sud du Vietnam, c’est la saison des moussons, sachant qu’il y des moments où il pleut jour après jour, semaine après semaine presque sans cesse et cela conduit à une période extensivement humide. Cependant, avez-vous une fois pensé au voyage en saison de pluie ? En réalité, ce n’est pas si dramatique comme prévu dans les guides de tourisme. La saison de pluie donne une vraie inspiration à découvrir la vie quotidienne des habitants, un peu du goût aventuré avec l’arrivé soudain des orages et ensuite de faire de conduire votre scooter sous la pluie. Il s’agit aussi un bon moment pour prendre des photos d’un Vietnam original. En tout cas, le retour du soleil sur les îles tropicales telles que Con Dao et Phu Quoc se prévoit au début du mois novembre.

 

 

Quant à la région du Centre, il s’agit d’une sorte de climat transitionnel entre le Nord et le Sud. Nous vous supposons d’éviter les tempêtes depuis novembre jusqu’en janvier. Si vous voulez passez des jours dans un endroit vert de fraîcheur, tranquillité, les plateaux centraux comme Ban Me Thuot, Dalat est un choix considérable. Pour parfaitement profiter le glamour temps bien ensoleillé, on peut aller à Nha Trang, Da Nang et les autres plages au Centre du Vietnam en été (mai-août).

Bon choix du moment, voyage au Vietnam plus intéressant

D’une part, le Vietnam est connu comme un pays agricole. C’est aussi un cliché du pays, pourquoi ne profitez pas votre voyage au Vietnam pour contempler la splendeur des rizières en moisson ou l’image poétique les champs de fleurs (à Sapa, à Dalat).

D’autre part, le Vietnam ne présente pas seulement comme un terrain de beaux paysages naturels. Plusieurs personnes font un voyage au Vietnam pour découvrir son trésor culturel y compris les fêtes traditionnelles, des activités culturelles qui sont connues dans le monde entier depuis très longtemps, même devenues le patrimoine immatériel de l’Unesco, notamment la culture Gong (cong chieng), la musique de cour vietnamienne (Nha nhac). Alors, à titre d’exemple, visiter l’ancienne capitale du Vietnam – Hue pendant le festival Hue est une décision intéressante.

Faites attention avec le Nouvel An traditionnel du Vietnam, le Tet! C’est la plus grande fête du Vietnam, se dure pendant trois jours. Tout le monde profite cette occasion pour reposer, alors, les services, boutiques et hôtels seront fermés. Juste attendre quelques jours pour aller participer aux fêtes traditionnelles des villages du Nord, notamment les fêtes à la pagode Huong, au centre historique et culturel Yen Tu, au temple Giong. Au Vietnam, on dit : « Le mois janvier (selon l’année lunaire) est le temps à fêter ».