Tourisme durable au Vietnam: petit rapport

Le voyage engagé ou le tourisme au sens moderne couvre d’autres significations et d’autres activités, y compris des activités scociales, des expériences relatives au volontariat, à la protection de l’environnement voire une manière pour changer le monde. Le voyage est dédié à la connexion des gens et des cultures différentes. Au cours de cette évolution, le tourisme durable, peu à peu, devient une des directions de pointe au Vietnam.

 

rapport-le-tourisme-durable-au-Vietnam

 

Alors qu’est-ce que le tourisme durable?

Le tourisme durable n’est pas une pratique à part, ni un marché touristique particulier. C'est une démarche qui peut être adoptée par tout acteur touristique en intégrant les principes du développement durable dans sa gestion stratégique et l’offre qu'il propose. Le tourisme durable relève aussi de la responsabilité individuelle des voyageurs dans leurs comportements, gestes quotidiens et choix de prestataires ou destinations selon des critères de durabilité.

Le tourisme durable est défini par l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) comme “un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil”. Il vise l'équilibre entre les trois piliers du développement durable dans la production et réalisation d'activités touristiques.

 

rapport-le-tourisme-durable-au-Vietnam

 

L'objectif du développement touristique durable

L'objectif du développement touristique durable été défini par l’Agenda 21 (plan d’action pour le 21ème siècle) en 1992: «rendre compatible l’amélioration des conditions environnementales et sociales qui résultent du développement touristique avec le maintien de capacités de développement pour les générations futures».

Les principes du tourisme durable ont été définis en 1995 par le Comité 21 et actualisés en 2004 par le Comité de développement durable du tourisme de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT): ils sont applicables à toute forme et tout créneau touristique jusqu'au tourisme de masse, dans tous types de destinations. D'après ces principes, le tourisme durable doit:

- Exploiter de façon optimum des ressources naturelles disponibles qui constituent un élément clé de la mise en valeur touristique, en préservant les processus écologiques essentiels et en aidant à sauvegarder les ressources naturelles et la biodiversité;

- Respecter l'authenticité socioculturelle des communautés d'accueil, conserver leurs atouts culturels bâtis et vivants et leurs valeurs traditionnelles et contribuer à l'entente et à la tolérance interculturelles;

- Assurer une activité économique viable sur le long terme offrant à toutes les parties prenantes des avantages socioéconomiques équitablement répartis, notamment des emplois stables, des possibilités de bénéfices et des services sociaux pour les communautés d'accueil, et contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté.

 

rapport-le-tourisme-durable-au-Vietnam

 

Pourquoi faut-it développer le tourisme durable?

Tout le monde ne peut pas nier les bénéfices du tourisme. Le tourisme peut jouer un rôle important en nous aidant à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement définis par les Nations Unies depuis 2000, notamment la réduction de la pauvreté, de l’égalité de sexes, de la durabilité de l’environnement et de la coentreprise internationale pour développer. Le développement du tourisme durable contribue à protéger l’environnement de vie. Assurer l'harmonie de l'habitat pour les plantes et les animaux dans la région contribue également à garantir un environnement de vie humain.

En conséquence, le tourisme durable est une partie importante dans le programme de développement durable des Nations Unies et de la Stratégie d'orientation pour le développement durable du Vietnam (Agenda 21 du ministère de la Planification et de l'Investissement).

 

rapport-le-tourisme-durable-au-Vietnam

 

L'objectif principal du développement durable est de fonder le tourisme durable en même temps sur 3 piliers: environnement, culture sociale et Économie. Le développement du tourisme durable contribue au développement de l’économie : tout facteur dans l’écosystème tourisitque (voyageur – agence de voyage – transporteur – hôtelier – communauté locale etc) peut en tirer profit.

Le développement du tourisme durable garantit également des problèmes sociaux, tels que la réduction des fléaux sociaux en fournissant des emplois aux habitants de la région. Dans une perspective à long terme, le tourisme durable aide à exploiter les ressources consciencieusement et scientifiquement, en veillant à ce que ces ressources se multiplient et se développent pour les générations suivantes.

 

 

Comment développer le tourisme durable?

Le développement du tourisme durable est non seulement la responsabilité de chaque individu ou de chaque organisation mais aussi la sensibilisation et et la responsabilité de toute la communauté.  Il est nécessaire d’avoir des facteurs synchrones, de la politique de droit à la mise en œuvre du plan de développement du tourisme global.

En plus de répondre aux besoins des touristes de près et de loin, le tourisme doit assurer la stabilité de la vie de la population, préserver les valeurs culturelles régionales, préserver l'environnement naturel et développer les ressources humaines correspondant à la réalité afin de répondre aux besoins croissants de la société.

 

 

La tendance du développement du tourisme durable au Vietnam

Le Vietnam possède de nombreux potentiels favorables au développement touristique. Cependant, le tourisme de notre pays reste confronté à de nombreux défis majeurs tels que la pollution de l'environnement, les produits touristiques peu créatifs, le service du tourisme a beaucoup de lacunes, le système de transport n'est pas pratique, etc.

Malgré ces difficultés, le Vietnam affirme constamment son potentiel touristique. Le tourisme durable se développe et réalise de nombreuses réalisations exceptionnelles dans tout le pays.

Ces dernières années, les touristes en visite au Vietnam aiment choisir des circuits, des centres de villégiature et des services écologiques. C’est la tendance des groupes et des individus des pays développés tels que l’Europe, l’Amérique du Nord, le Japon… On apprécie le plus la sécurité, la santé et le retour à la nature. En conséquence, le type de tourisme "chez l’habitant’’ des minorités ethniques du Nord-Ouest s'est très bien développé, ce qui non seulement contribue à augmenter les revenus, mais crée également plus d'emplois pour les habitants du village.

 

 

Potentiel touristique du Nord-Ouest du Vietnam

La région du Nord-Ouest possède un grand potentiel touristique avec des paysages naturels exceptionnels, une culture unique et une histoire héroïque. Le Nord-Ouest abrite de nombreux groupes ethniques tels que les Tay, les Nung, les Thaï, les Muong, les Mong, les Dao, les Kinh, les Hoa, les Kho Mu, les Lao, les Lu, les Ha Nhi, les Khang, les La Hu, les Si La, les Phu La et les Bo Y, Mang, Giay, Xo Dang, Lo Lo, Pa Tag, Phu La, Co Lao, La Chi...

La cuisine du Nord-Ouest a ses propres caractéristiques, différentes d’autres régions. Il s'agit d'un potentiel touristique attractif pour les touristes qui profitent de l'exploration et de l'expérience.

Pour que le tourisme dans la région du Nord-Ouest soit à la mesure des potentiels et des avantages disponibles, il est nécessaire de disposer de produits touristiques portant sa propre marque.

 

 

Avec le toit de l'Indochine Fansipan, la province de Lao Cai fait converger le potentiel de développement du tourisme d'aventure. La station trouvée dans les montagnes avec "le Bourg dans le nuage" Sapa a une météo agréable presque toute l'année. En été, on passe tout à tour quatre saisons: printemps, été, automne, hiver. On peut aussi explorer des paysages naturels majestueux. Depuis longtemps, se développent le tourisme culturel et tourisme communautaire dans les villages ethniques Cat Cat, Ta Phin, Ta Van, Ban Ho, Sin Chai de Sa Pa. Parmi les marchés les plus authentiques et plus attirant, le marché de Bac Ha se trouve toujours au premier rang...

La découverte historique constitue d’un des buts majeurs du tourisme communautaire à Dien Bien, Lai Chau où se continuent les recherches sur les valeurs historiques héroïques et des reliques historiques nationales, en particulier au champ de bataille de Dien Bien Phu. Parallèlement, grâce à un écosystème de forêts, rivières, ruisseaux, grottes et lacs de Pa Khoang et Him La, on commence à mise en œuvre des projets d’écotourisme. Récemment, le Premier ministre a approuvé le Plan directeur pour le développement de la zone touristique nationale de Dien Bien Phu - Pa Khoang pour la période 2020 – 2030.

 

 

Pour Hoa Binh, le tourisme culturel communautaire attire de plus en plus de touristes. Vous pouvez visiter le village de Lac et le village de Poong Co à Mai Chau. En outre, Hoa Binh dispose également d’une source d’eau minérale riche de qualité, comme la source minérale Kim Boi, les eaux minérales chaudes de la commune de Quy Hoa (district de Lac Son), de la commune de Ngoc Luong (district de Yen Thuy)… C’est super idéal pour les vacances.

On peut dire que le plateau de Moc Chau est l’endroit le plus important, ce terrain regroupe la plupart des ressources de Son La avec un relief diversifié et un climat typique. C’est une condition favorable pour la promotion du développement de Moc Chau. Ici, suivant l’axe de développement du tourisme, la convalescence, l’éco-tournée et pique-niques en association avec l’agriculture et les activités communautaires. La visite des reliques de la prison de Son La est aussi une activité très intéressante.

 

 

Qui dit Yen Bai pense tout de suite à l'emplacement célèbre lac Thac Ba au nord-ouest, le champ national panoramique de Mu Cang Chai, la zone culturelle de Muong Lo... Dans laquelle le lac Thac Ba a été planifié comme l’emplacement potentiel de développement en une zone touristique nationale. Mu Cang Chai nous attire par le type de tourisme sportif: parapente dans le col de Khau Pha, visite des rizières en terrasse à différentes périodes de l'année.

Parmi les 6 provinces du Nord-Ouest, Lai Chau est la province la plus lointaine, les routes sont encore très dangereuses, le col O Quy Ho se trouve principalement à Lai Chau. Pourtant, Lai Chau peut être considéré comme une destination hors des sentiers battus avec des sites moins connus comme les rizières à Muong Than, le mont Chu Va et les villages des ethnies Lu, Sin Seo Ho et H’mong. Les marchés de Sin Ho, San Thang, le festival de Nghi Khuong et le festival de fleurs contribue de manière dynamique au développement du tourisme communautaire et sera la bonne direction pour la province Lai Chau.

 

 

Vous avez le droit de choisir votre type de tourisme préféré. En particulier, le développement du tourisme devrait être associé à la conservation et à la promotion des valeurs et des identités culturelles régionales, à la protection de l'environnement et à la conservation de la biodiversité. Il y a d’autres parts les problèmes d'emploi et de la sécurité sociale.

 

LES SUGGESTIONS 

Hagiang – Hoang Su Phi – Hanoi –